Shadow Yoga



Le Shadow Yoga
tient son nom du chapitre VI du Shiva-Svarodaya (Ancien Traité de Présages et Prémonitions d'après le souffle vital) intitulé Le Yoga de l'Homme-Ombre (Chaya Purusha), qui décrit comment observer son ombre et y reconnaître les symptômes dissimulés.

Selon l'anatomie yogique, l'être humain est composé de trois corps distincts : causal (karana sharira), subtil (sukshma sharira), et grossier (sthula sharira), entrelacés d'enveloppes (koshas), responsables de l'intégration des différentes fonctions vitales de l'individu, mais aussi de leur limitation. Au travers des processus de transformation du Yoga, ces expressions de la force pranique sont dissoutes pour retrouver leur source originelle.
"Le Yoga est un processus de vie à revers. Si la vie entraine vers l'extérieur et éloigne de la source de Soi, alors le Yoga est le chemin de retour." - Zhander Remete.

L'apprentissage commence par l'étude des trois préludes de Shadow Yoga: Balakrama, Chaya Yoddha Sancalanam et Karttikeya Mandala, combinaisons de formes guerrières (viraparampara) et solaires (suryanamaskar), servant à défaire les modes de tensions habituels, qui obstruent le mouvement du souffle et de la force de vie. Ces préludes contiennent les graines des différents groupes d'asanas utilisés pour la cultivation de l'individu.

L'instruction se fait de manière progressive, sous forme de séminaires s'échelonnant sur plusieurs semaines, pour permettre à l'étudiant de développer rythme, sensibilité et intelligence de travail personnel.
L'utilisation correcte des bandhas (verrous énergétiques) fait partie intégrante de l'étude. Elle nécessite patience, persévérance et précaution, et dénote de l'affinement réel du travail.

Sources :
http://shadowyoga.fr/#spw-SHADOW_YOGA