Ashtanga Vinyasa Yoga


Shrî K.Pattabhi Jois

Ashtānga Vinyasa Yoga : Ecoles de Yoga physique et dynamique développée par Shrî K.Pattabhi Jois, qui a fortement contribué à l'expansion du Yoga en général dans le monde. Cette école repose sur le principe de l'Ashtānga-Yoga exposé par Patañjali dans les Yoga-Sûtra. Cependant il ne faut pas confondre l'Ashtānga-Yoga de Patañjali auxquels se réfèrent toutes les formes de Yoga et l'Ashtānga Vinyasa Yoga de Shrî K.Pattabhi Jois, objet du présent article qui est une des très nombreuses écoles de Yoga.



Histoire

L'origine de ce système comporte une part de mystère: un manuscrit écrit par le sage Vamana Rishi intitulé "Yoga Korunta". Selon les versions, le manuscrit fut redécouvert par Shrî Krishnamacharia et Shrî K.Pattabhi Jois dans la bibliothèque de Mysore. Ou bien transmis par voix orale du guru Rama Mohan Brahmachari à Krishnamacharia qui le transmis ensuite à Patthabhi Jois. Leurs enseignement se sont basés sur ce texte qui comporterait la description de séries d'asanas comptées sur la respiration, de techniques avancées ainsi que d'un commentaire des Yoga Sutra par Vyasa



Principes

Yoga-Sūtra II.29 :
"L'Ashtanga-Yoga ou les huit membres du Yoga :
Yama : les règles de vie dans la relation aux autres
Niyama : les règles de vie dans la relation avec soi-même
Asana : la posture
Prāṇāyāma : la respiration
Pratyāhāra : l'écoute sensorielle intérieure
Dhāraṇā : le pouvoir de concentration
Dhyāna : la méditation
Samādhi : l'état d'unité, l'illumination, le nirvana.

Les huit voies ou membres de l'Ashtânga-Yoga doivent être suivies dans l'ordre. Cependant elles se renforcent mutuellement. Ainsi, la pratique des asanas renforce le respect des Yamas (éthique) et Niyamas (auto purification et étude), qui à leur tour permettent un progrès dans les asanas ce qui provoque un cercle vertueux.
En pratiquant les poses,
l'étudiant porte sa concentration sur un objet de plus en plus subtil, au stade des asanas correspondent les mouvements du corps dans l'espace, puis de l'air dans le système respiratoire, puis de l'énergie vitale subtile (prana), c'est alors le pranayama. C'est ainsi qu'il atteint les membres "internes" de l'Ashtânga (Pratyāhāra, Dhāraṇā, Dhyāna, Samādhi). Spéculer sur la nature de ces états n'est cependant pas nécessaire au pratiquant, les membres internes résultant d'une pratique correcte, ainsi Pattabhi Jois disait « 99% de pratique 1% de théorie ».

Les 8 membres du Yoga plus en détail ici



Séries

L'enseignement principal repose sur des séries dynamiques d'âsanas (postures). On en compte six: les séries primaires (ou Yoga Chikitsa: Yoga thérapeutique), les séries intermédiaires (Nadi Shodana: purification des canaux) et quatre séries avancées (de A à D). Dans une série, le séquencement des poses révèle un principe de préparation, soit d’une pose vers une pose plus complexe, ainsi que le système des contre-poses, qui neutralise la colonne vertébrale.
Ces séries sont constituées d’une cinquantaine de poses effectuées en séquence toujours identiques. Quelle que soit la série, la pratique commence par les salutations au soleil et les poses debout. Elle se termine par une séquence de poses finales. Seule diffère la série à proprement parler (primaires, intermédiaires, avancées A, B, C, D) pratiquée entre les poses debout et les poses finales. Ajoutons que le style traditionnel, nommé Mysore, repose sur un enseignement personnalisé. Le professeur adapte la série en fonction de la condition de l'étudiant, en ajoutant des exercices, en enlevant ou modifiant certaines poses… Lors d'une classe style Mysore, chaque étudiant évolue à son propre rythme à travers la séquence qui lui est assignée.



Vinyasa

Ce terme signifie "synchronisation du mouvement avec la respiration". Toutes les poses de l'Ashtânga (environ 50 poses sur 1 heure et demie) sont liées par des transitions au cours desquelles chaque mouvement est synchronisé sur une inspiration ou une expiration. Chaque pose est tenue pour un certain nombre de respirations, en général cinq. La pratique est accompagné de l'usage des bandha ("serrure" ou "verrou") ainsi que de la maîtrise des points de regards (drishti : "vision", "fait de voir"). Enfin, il faut insister sur le fait que la respiration est la clé du Yoga et doit être le premier pilier de la pratique. La pratique de l'Ashtânga Yoga s'ancre sur ces trois principes clés : âsana, prânâyâma, drishti qui forment le tristana. L'exercice du vinyasa provoque une élévation de la température interne du corps et ainsi la transpiration. Cette transpiration purifie l'intérieur du corps en évacuant les toxines.



Bandha

Les bandhas (que l'on peut traduire par "verrou" et qui signifient "contractions musculaires") sont au nombre de trois. Ils sont utilisés de façon quasi permanente lors de la pratique des âsana (postures) et utilisés en harmonie avec le prânâyâma (discipline de la respiration). Ils permettent alors de libérer l'énergie (prâna) du corps. Parfaitement maitrisés, les contractions musculaires deviennent subtiles. Ils ont la réputation de percer les granthis, points de blocage émotionnels et psychiques. À l'aide des bandhas, les mouvements viennent de l'intérieur du corps et permettent d'effectuer les poses avec grâce et légèreté. De bas en haut du corps, les trois bandhas sont décomposés comme suit :
Mula-bandha, Uddiyana-bandha et Jâlandhara-bandha.



Drishti

Ce sont les points de fixation du regard. À chaque pose, un point de regard est associé. Le respect de ces points de regard centre l'esprit et favorise ainsi une meilleure concentration. Ils sont particulièrement importants pour le développement d'autres aspects du yoga tel que dhâranâ (concentration) et dhyâna (méditation). Enfin la bonne application des drishti permet de bien aligner le corps lors de chaque position.
Les drishti sont au nombre de neuf :
* Nâsâgra-drishti : pointe du nez
* Angushthamadhya-drishti : pouces
* Brumadhya-drishti : troisième œil
* Nâbhi-chakra-drishti : nombril
* Urdhva-drishti : vers en haut (ciel)
* Hasta-drishti : main
* Pāda-drishti : orteils
* Pârshva-drishti : au loin à gauche ou à droite



Mantra

Un mantra est une formule d'invocation sacré. Chaque pratique d'Ashtânga-Yoga est ouverte et fermée par la récitation de mantras sanscrits.



Alimentation

Régime lacto-végétarien: aucun produit animal (viande, poissons, œuf), à l'exception des produits laitiers.