Hatha Yoga



Pour une majorité d'occidentaux, le Yoga se résume au Haṭha Yoga.
Pourtant, non seulement ce n'est pas la seule forme de Yoga, mais même, la forme proposée en Occident est très éloignée de ce qu'est réellement le Hatha Yoga traditionnel.

En effet, le Haṭha Yoga,
traditionnellement, n'est pas une forme de gymnastique douce mais une voie spirituelle à part entière, qui plus est une voie abrupte et dangereuse réservée à une élite d'individus prêts à brûler les étapes de la réalisation.

Le terme « Haṭha » (हठ), signifie vigueur, violence.
D'un point de vue symbolique, cela exprime aussi la réunion heureuse des contraires, que l'on retrouve dessinée dans le praṇava, (प्रणव), la syllabe sacrée om ॐ (le croissant lunaire accueillant le point solaire). D'un point de vue technique, le Haṭha Yoga est une discipline d'harmonisation et de développement des facultés psychologiques (concentration, sérénité) et corporelles (puissance et souplesse) poussés à leur perfection.

Les principaux ouvrages qui présentent cette méthode, développée à la fin du premier millénaire de notre ère dans la secte tantrique des Goraknath, sont la haṭhaYogapradīpikā et à la gheranda samhitā.



Histoire

L'origine du Haṭha Yoga est bien antérieure au xve siècle de notre ère, date à laquelle il est codifié dans le texte sanskrit intitulé HaṭhaYoga-Pradīpikā, « Petite torche du Hatha-Yoga », composé par le Yogi Svātmārāma.
En effet, le Haṭha Yoga a reçu des influences tantriques et shivaïtes remontant à l'époque médiévale des siddha yogin voire plus ancienne encore.
On trouve également l'utilisation de postures dans la civilisation harappéenne.

En Occident, la pratique du Haṭha Yoga s'est popularisée au xxe siècle.



En Inde

la plus ancienne pratique du Yoga doit ses lettres de noblesse aux Yoga sūtra de Patañjali (iie s. av. J.-C.). C’est le Yoga classique ou Rāja-Yoga, qui a pour but la libération spirituelle de l’être humain (moksha).
Le Hatha-Yoga, lui, est une forme plus tardive de Yoga élaborée par les Nâtha ou Siddha-yogis vers le xiie siècle, et recherchant la perfection corporelle comme moyen d’accès à la libération spirituelle. Cette forme de Yoga est codifiée dans le texte sanskrit intitulé HaṭhaYoga-Pradīpikā, « Petite torche du Hatha-Yoga », composé par le Yogi Svātmārāma (xve s.), et commenté par Brâhmânanda, auquel il faut ajouter la Gheranda samhitā et la Shiva samhitā. Par ailleurs, la Centurie de Goraksha (Goraksha-shataka) et le Guide des principes des Siddhas (Siddha-siddhânta-paddhati) sont des textes de la même école.

En novembre 2014,
le Premier ministre indien Narendra Modi crée un Ministère du yoga, dont les prérogatives s'étendent aussi aux médecines traditionnelles indiennes : ayurveda, unani et siddha, incluant aussi l'homéopathie et la naturopathie


Source Wikipédia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hatha_yoga